Femme mise à l'honneur

Catherine

J’avoue, je suis à contre-courant…j’aime bien le confinement !

Avant d’aller plus loin, j’ai une pensée pour toutes les personnes en danger chez elles, pour celles qui ont perdu un proche, qui sont malades ou encore qui vont avoir beaucoup de mal à s’en remettre économiquement. Sans oublier celles, dans le reste du monde dont les souffrances sont accrues par le confinement.

C’est pourquoi j’ai beaucoup de gratitude envers la vie. J’apprécie ce temps à part, cette bulle loin de l’agitation, des horaires et du bruit.

Ma maison ressemble à une petite ruche. Les abeilles vaquent chacune à leurs occupations. Mes enfants font l’école à la maison (ça c’est le plus dur), les cours de piano et guitare continuent en visio (super école de musique !) et ils jouent, jouent et jouent encore !

Mon mari, lui, travaille au tribunal depuis le premier jour du confinement. Il participe à aider les entreprises en difficultés.

Ma petite chienne, elle, est ravie de profiter de nombreux câlins de toute la famille !!!

Moi, je travaille. Les séances continuent par skype, j’avais l’habitude de travailler de cette manière avant le confinement. Le bouche à oreille me mettait en relation avec des amis ou connaissances de clients qui n’habitaient pas sur Nîmes.

Je fais également du bénévolat, « Ecoute en ligne COVID 19 »,  pour participer et être solidaire dans ces temps difficiles.

Je participe à des webinars avec des coachs, psychologues, thérapeutes et psychiatres qui partagent mon approche systémique. On s’attache à analyser la façon dont cette crise sanitaire touche les personnes et comment les aider pour traverser cette crise. Nous nous attendons à recevoir des personnes sur lesquelles la crise aura eu un effet révélateur d’un mal-être, pour d’autres une remise en question et pour certains des difficultés ponctuelles à surmonter.

Les week-end et jours fériés je coupe tout et c’est barbecue, jeux et farniente !

J’avoue, le contact humain commence à me manquer…

J’ai hâte de faire mes séances en présentiel avec mes clients et de partager des apéros avec ma famille et mes amis !

Ne vous laissez pas perturber pas toutes les injonctions que l’on entend. Elles nous mettent de la pression : « pendant le confinement ne mangez pas trop, faite du sport, jouer avec vos enfants, lisez, cultivez-vous, plantez des poireaux, faite vous une couleur, appelez un ami tous les jours… »

Chacun vit le confinement à sa façon avec l’environnement qui lui est propre.

Donnez-vous les moyens de prendre soin de vous et de vos proches comme il vous plaira !